Caféine

Texte publié dans Le Tromblon, un jour.

Il m’est arrivé récemment une aventure édifiante. Oh, rien de réellement hors du commun, vous vous en rendrez compte, et pourtant, c’est précisément de l’abyssale absurdité de la situation que naît le malaise. Désigné par mon entreprise pour une mission de la plus haute importance, dont la nécessité impérieuse n’avait d’égale que l’urgence de remédier à la pénurie qui nous touchait alors, je poussai la porte de notre fournisseur, espérant naïvement m’acquitter de la tâche sans coup férir. Quelle ne fut pas ma surprise d’être reçu avec une obséquiosité qui eut pu seoir à Buckingham, eussé-je eu l’élémentaire distinction de revêtir ma tenue d’apparat, mais qui, étant donné mon vieux jeans troué et un pull à capuche vouant à la destruction symbolique l’entièreté de l’espèce humaine, semblait tout à fait déplacée, voire carrément contraire aux bonnes moeurs! Car enfin, quand je rends visite à des amis et que mes souliers sont crottés, ceux-ci, et je les tiens pourtant pour des gens de bonne éducation, se gênent-ils pour me demander de les abandonner devant la porte? Eh bien Nespresso, quant à eux, et je vous invite à en faire l’expérience, auraient sans doute été prêts à me laisser les poser sur le comptoir pendant que j’achetais trois misérables barrettes de leur café, que non content de monnayer au prix fort, je devais ensuite payer de mon amour propre. Que voulez-vous, ces pauvres, s’ils n’apprécient pas le luxe, c’est qu’ils n’y comprennent rien. Quant à cette cafetière italienne que j’achetai séance tenante, elle a redonné au café l’amertume vivifiante des futilités prolétariennes.

Cette entrée a été publiée dans Le Tromblon. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>